Gourmandise

Afin de fermer cette parenthèse Scandinave, quoi de mieux qu’un bon repas entre amis…. tout fait maison bien sur.

Donc au menu

des amis,

puis du saumon et des maquereaux et des pommes de terre

puis des Raggmunk ( galettes de patates accompagnées de bacon et de confiture d’airelles, pour l’occasion de confiture de fruits rouges.)

Puis en dessert des Semlor, pâtisserie de saison puisque ça se déguste pour Mardi Gras…Pour le coup je suis plutôt fière de moi, vous trouverez la recette ici

NJUT

 

 

WP_20140207_001

Étape finale
Étape finale

Publicités

Petit tour chez les danois

Être si proche d’un autre pays et ne pas s’y rendre c’est criminel pour une guide en goguette

Donc nous sommes allées faire un tour à Copenhague, la ville m’a laissé un peu sur ma faim , il y faisait plus froid qu’en Suède et pourtant il n’y avait pas de neige. C’était très gris et venteux.

Cette rapide escapade m’a fait découvrir néanmoins des gens très grands, qui circulent à vélo. Et l’envie d’y retourner aux beaux jours

On a quand même était faire un tour du coté de la petite sirène

Copenhague, la petite sirène.
Copenhague, la petite sirène.

D’un pays à l’autre.

La plupart du temps l’idée de frontière est marquée par un élément géographique fort, un fleuve, une montagne, un bras de mer.

C’est le cas entre la Suède et le Danemark. Ces deux pays sont séparés par l’Oresund, un détroit qui relie la mer Baltique au sud et la mer du Nord ( au nord mais est ce bien nécessaire de le préciser)

Le contrôle de ce détroit a toujours été un enjeu important pour les deux pays.

Mais en l’an 2000 une fantastique liaison a été créé, le Pont de l’Oresund.

Il relie Malmo (prononcer Malmeu) à Copenhague.(qui ne se prononce pas comme ça non plus)

C’est un pont coté suédois qui plonge sous la mer grâce à une ile artificielle puis qui se termine par presque 4 kms de tunnel sous marin pour enfin arrivé à Copenhague. Il s’offre le luxe d’être routier et ferroviaire. Et en plus il est beau et pratique!.

Alors chapeaux bas messieurs dames les ingénieurs. Si vous voulez en savoir plus sur la construction

Je rêvais bien sur de prendre cette petite merveille d’ingénierie, dans un premier temps par le bus puis au retour par le train afin d’en profiter au mieux.

Mais les voyages ne se passent pas toujours comme on le souhaite et j’ai donc franchi le pont deux fois avec le train, en effet de jour on se rend compte qu’on passe sur l’eau et la nuit on ne se rend compte de rien tellement c’est rapide.

Et comme il ne faisait pas beau j ‘ai même pas une photo.

Conclusion il faudra que j’y retourne.